La «Perle des Cantons-de-l'Est»

Si le côté du soleil levant vous intéresse, la route 141 vous fera gravir la partie la plus élevée de la région. Le touriste avide de paysages reposants se doit de circuler sur les routes qui encerclent Coaticook. Jamais, il ne regrettera son voyage dans la «Perle des Cantons-de-l'Est» et les photographies qu'il rapportera, lui ne rappellera avec joie, son séjour dans une charmante ville de la belle province.

M. Richard Baldwin père partit de Barnston à pied et se rendit jusqu'à l'endroit où est actuellement la ville. Il défricha un coin près du ruisseau, à la place où se trouve actuellement l'édifice de la Caisse Desjardins de Coaticook. Vester Cleaveland vint lui aider et ils abattirent d'énormes pins en les jetant sur la rivière dans le but de faire un barrage non loin de l'actuel pont de Charles-Émile-Audet (rue St-Paul). Durant cette année, les deux frères Walter et William Buckland firent une clairière de dix âcres en face de la station actuelle du chemin du fer. Deux autres pionniers, Elias Parkhust et un beau-frère des deux Buckland commencèrent un défrichement, plus près de la ligne de Barford.

Richard Baldwin et Vester Cleaveland revinrent au printemps de l'année suivante et terminèrent le barrage. Ils construisirent ensuite un moulin.

1826

C'est en 1826 qu'un nommé Cabe Ingraham fit un défrichement à l'endroit où se trouve actuellement la paroisse Saint-Marc de Coaticook, dans le secteur nord de la Ville. La première école fut construite en 1828 dans ce secteur. La première institutrice fut Sophia Chesley, épouse de Richard Baldwin fils, à qui revient l'honneur d'être un des fondateurs de Coaticook.  En 1835, les colons de Coaticook font un mauvais parti aux agents sans scrupule de la British American Land Co.

1830

Nous citons Mgr Gravel:
«Peu à peu, d'autres colons vinrent se joindre à ces premiers venus de sorte qu'en 1835, au moment où la British American Land Co pillait les forêts le long des rivières qui se déchargent dans le Saint-François, les colons de Coaticook étaient assez nombreux pour faire un mauvais parti à ces nouveaux cageux quelque peu parents avec les débardeurs de Londres. Un jour, les hommes de la compagnie allèrent se plaindre aux autorités judiciaires les plus rapprochées. Deux gardiens furent envoyés sur les lieux par la compagnie. Mais les colons de Coaticook les saisirent, les enduisirent d'une espèce de liquide gluant, les recouvrirent de plumes de perdrix et d'autres oiseaux nocturnes et leur signifièrent de retourner à Sherbrooke sans jamais remettre les pieds à Coaticook, ou bien ce serait le plongeon immédiat dans la rivière. Des promesses furent faites sur-le-champ et tenues à jamais.»

Vers 1840, un des premiers magasins fut construit par M. Marcus Child. «C'est en cette circonstance que sur proposition de M. Child, le nom de Coaticook fut donné pour la première fois, à ce bureau de poste pour s'étendre ensuite à tout l'établissement et à la future ville.»

1830

En 1830 Richard Baldwin fils bâtit la première vraie maison avec dépendances. Cette maison était érigée à l'endroit où s'élève actuellement notre hôtel de ville.

Nous citons Mgr Gravel:
«Peu à peu, d'autres colons vinrent se joindre à ces premiers venus de sorte qu'en 1835, au moment où la British American Land Co pillait les forêts le long des rivières qui se déchargent dans le Saint-François, les colons de Coaticook étaient assez nombreux pour faire un mauvais parti à ces nouveaux cageux quelque peu parents avec les débardeurs de Londres. Un jour, les hommes de la compagnie allèrent se plaindre aux autorités judiciaires les plus rapprochées. Deux gardiens furent envoyés sur les lieux par la compagnie. Mais les colons de Coaticook les saisirent, les enduisirent d'une espèce de liquide gluant, les recouvrirent de plumes de perdrix et d'autres oiseaux nocturnes et leur signifièrent de retourner à Sherbrooke sans jamais remettre les pieds à Coaticook, ou bien ce serait le plongeon immédiat dans la rivière. Des promesses furent faites sur-le-champ et tenues à jamais.»

Vers 1840, un des premiers magasins fut construit par M. Marcus Child. "C'est en cette circonstance que sur proposition de M. Child, le nom de Coaticook fut donné pour la première fois, à ce bureau de poste pour s'étendre ensuite à tout l'établissement et à la future ville."

1845

L'année 1845 nous rappelle que M. John Kennedy fut le premier forgeron de Coaticook. Il construisit sa forge et sa maison sur la rue Principale ouest (rue Main Ouest), à peu près à l'endroit occupé actuellement par le Bar Ailleurs.

1848

Nous citons Mgr Gravel pour un fait intéressant de l'année 1848:

«En 1848, M. Samuel Cleveland construisit en face du moulin à scie une distillerie pour whisky, laquelle fut en opération durant cinq années. Quels heureux temps! Des écuries spacieuses logeaient les bêtes à cornes, engraissées avec le résidu du grain distillé.»

La construction du chemin de fer Saint-Laurent et Atlantique, plus tard le Grand-Tronc, voie Montréal-Portland, remonte à l'année 1852. Cette construction fut sans aucun doute la cause de grands progrès dans Coaticook. 1858 nous amène M. Ezechiel Page de l'Ohio. Il loua l'établissement construit par M.Samuel Cleveland et confectionna des rames en frêne que la marine américaine utilisait. Il fit faillite, lorsqu'il fut obligé de transporter son bois par chemin de fer en provenance du Haut-Canada.

1860 

C'est en 1860 que M. Lewis Sleeper arriva à Coaticook. Il acheta le pouvoir d'eau et les moulins. L'année suivante, il construisit une bâtisse de trois étages. Son frère Wright installa au premier étage plusieurs machines propres à tourner le fer et autres métaux. Un nommé Worthen fabriqua, au deuxième étage, des métiers à tisser différentes étoffes par des combinaisons ingénieuses. M.A.H. Cummings avait sa boutique de portes et châssis au troisième étage.

1864

Année de l'incorporation du Village de Coaticook. C'est cette année-là qu'un local spacieux, avec deux classes et une pièce réservée aux délibérations du conseil, fut élevé sur le terrain de l'Académie anglaise (située au coin des rues Baldwin et Chesley) (pour la somme de 2 500 $). Ce fut donc le premier hôtel de ville. Vingt ans plus tard, en 1884, la Ville de Coaticook est incorporée.

Vous êtes passionnés d'histoire ?

Découvrez nos circuits patrimoniaux !

Circuits patrimoniaux